Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.
Cycle Abbas Kiarostami - Cinéma - Les 2scènes
© KANOON. Tous droits réservés.

Expérience / Le Pain et la Rue

Abbas Kiarostami – 56 min, Iran, 1973
Avec Hossein Yarmohammadi, Parviz Naderi, André Govalovich

Mohammad, 14 ans, est employé comme homme à tout faire dans la boutique d’un photographe. Il s’éprend d’une jeune fille bien née. Un jour, croyant surprendre un regard approbateur de la part de celle-ci, il décide de proposer ses services dans la maison de ses parents. 

Réalisé en noir et blanc, le premier moyen métrage d’Abbas Kiarostami suit les déambulations de son jeune personnage, caméra à l’épaule, un procédé quasi inédit à l’époque en Iran. Multipliant les variations d’échelles et les angles de prise de vue, le cinéaste filme Téhéran comme un personnage et plante le décor très vivant d’une errance initiatique. Le film contient en puissance tout le génie de Kiarostami. La mise en valeur du mouvement et de l’espace, la justesse du regard sur la cruauté des rapports sociaux, la tendresse pour les personnages marginaux. Le pathétique burlesque de Chaplin rencontre ici l’âpreté documentée du néoréalisme. 
Jacques Mandelbaum, Le Monde 

 

suivi de 

Le Pain et la Rue 

12 min, Iran, 1970 
Avec Reza Hashemi, Madhi Shahravanfar 

Un jeune garçon rentre chez lui après avoir acheté du pain. Dans une ruelle, un chien errant lui bloque le passage. Perplexe et effrayé, le petit garçon cherche un moyen de se sortir de ce mauvais pas. 

Premier film d’Abbas Kiarostami, Le Pain et la Rue est une tranche de vie vue à travers le regard d’un petit garçon. Tourné en noir et blanc sans dialogues, ce court métrage est un parfait condensé de ce qui fera le style du cinéaste : utilisation des décors naturels, recours à des comédiens non professionnels, histoire basée sur le quotidien de gens ordinaires. En une dizaine de minutes seulement, Abbas Kiarostami parvient à saisir toute la spontanéité et la poésie qui caractérisent le monde de l’enfance. 

Petit Kursaal
Du 7 au 19 octobre
Le 7 octobre 2021 à 20h
Le 8 octobre 2021 à 11h
Le 19 octobre 2021 à 16h30
Tarif cinéma

de 2,50 à 5 €

à l'unité
plein tarif  5 €
tarif réduit*  4 €
tarif spécial** / vacances au cinéma 3 €

carte cinéma (10 places)
plein tarif  40 €
tarif réduit*  35 €
tarif spécial** / vacances au cinéma 25 €

*/** → voir les bénéficiaires des tarifs réduit et spécial