Les deux scènes

Les deux scènes
Cinema / Ernst Lubitsch, doux-amer

Du 2 au 6 décembre

Ernst Lubitsch, doux-amer

Lubitsch régna pendant une vingtaine d’années sur un genre qu’il avait quasiment créé lui-même, et que l’on appelle aujourd’hui la « comédie américaine ». Il avait été, au lendemain de la première guerre mondiale, l’un des réalisateurs les plus célèbres du cinéma muet allemand. Il sut s’imposer à Hollywood dès son arrivée en 1923 et jusqu’à sa mort prématurée en 1947, élevant au rang d’un des beaux-arts ce genre considéré comme mineur. 
Le raffinement et l’inventivité de sa mise en scène influencèrent durablement non seulement ses contemporains, mais des générations de cinéphiles et de cinéastes, qui ne cessèrent de ­reconnaître leur dette à son égard. Les films de cette rétrospective sont découverts avec émerveillement par les spectateurs d’aujourd’hui et, surtout, peuvent être revus à l’infini, procurant à chaque vision un plaisir renouvelé conjuguant l’intelligence la plus vive à l’émotion la plus profonde.
N. T. Binh, Positif