Hate Radio | Milo Rau | Les 2 Scènes
©Daniel Seiffert
Hate Radio | Milo Rau | Les 2 Scènes
©Daniel Seiffert
Hate Radio | Milo Rau | Les 2 Scènes
©Daniel Seiffert
Hate Radio | Milo Rau | Les 2 Scènes
©Daniel Seiffert
Hate Radio | Milo Rau | Les 2 Scènes
©Daniel Seiffert
Hate Radio | Milo Rau | Les 2 Scènes
©Daniel Seiffert

Hate Radio

Milo Rau

La joyeuse fabrique des bourreaux 
En 1994, près d’un million de Tutsis et de Hutus modérés sont assassinés au Rwanda. Un génocide auquel Radio Mille Collines contribue, à travers des appels au meurtre d’autant plus glaçants qu’ils sont diffusés dans une ambiance détendue entre rumba congolaise, Anton Bruckner et Joe Dassin. De retour après La Reprise, Milo Rau reconstitue, avec cinq acteurs ayant eux-mêmes été touchés par ces événements, une émission de cette « Radio Machette » en la mêlant à des témoignages vidéo de ­survivants et de génocidaires. Un théâtre du réel bouleversant qui, au-delà de l’émotion, rappelle que les mots peuvent tuer.

Générique
Texte, mise en scène : Milo Rau / Dramaturgie, production : Jens Dietrich / Scénographie, costumes : Anton Lukas / Vidéo : Marcel Bächtiger / Son : Jens Baudisch / Interprétation live : Afazali Dewaele, Sébastien Foucault, Diogène Ntarindwa, Bwanga Pilipili / Interprétation vidéo : Estelle Marion, Nancy Nkusi / Collaboration scientifique : Eva-Maria Bertschy / Assistanat à la mise en scène : Mascha Euchner-Martinez / Dramaturgie & production : Milena Kipfmüller / Relations publiques : Yven Augustin / Corporate design : Nina Wolters / Conseils : Assumpta Mugiraneza, Simone Schlindwein, Marie-Soleil Frère / Distribution (Bruxelles/Genève) : Sebastiâo Tadzio / Distribution (Kigali) : Didacienne Nibagwire
Mentions obligatoires
Production : IIPM – International Institute of Political Murder / Coproduction : IIPM Berlin/Zurich ; Hauptstadtkulturfonds Berlin ; Migros-Kulturprozent Schweiz ; Pro Helvetia – Schweizer Kulturstiftung ; Kulturamt St. Gallen ; le Kunsthaus Bregenz ; Ernst Göhner Stiftung, dem HAU Berlin ; Schlachthaus Theater Bern ; Beursschouwburg Bruxelles ; Migros Museum für Gegenwartskunst Zurich ; Kaserne Bâle ; Südpol Lucerne ; Verbrecher Verlag Berlin ; Kigali Genocide Memorial Centre / Soutien : Kulturelles.bl (Basel) ; Amt für Kultur Luzern ; Goethe-Institut Bruxelles ; Goethe-Institut Johannesburg ; Brussel Airlines ; Spacial Solutions ; Commission nationale de lutte contre le génocide (CNLG) ; Deutschen Entwicklungsdienst (DED) ; Contact FM Kigali et IBUKA Rwanda (Dachorganisation der Opferverbände des Genozids in Ruanda) ; Hochschule der Künste Berne (HKB) ; fondation Friede Springer Stiftung
Espace
Du 26 au 29 mars
Le 26 mars 2024 à 20h
Le 27 mars 2024 à 19h
Le 28 mars 2024 à 20h
Le 29 mars 2024 à 20h
2h
Cat II

tarif normal 14 €
réduit* 12 €
spécial** 7 €

*spectateurs « 6 places et plus » du CDN Besançon Franche-Comté,
détenteurs de la carte Rodia, membres de l’association du Festival de Musique,
amis de l’Orchestre Victor Hugo, groupes à partir de 10 personnes, carte Cezam,
carte avantage MGEN, abonnés Ginko, comités d’entreprises partenaires. Sur présentation d’un justificatif.
** Moins de 18 ans, étudiant de moins de 30 ans, demandeur d’emploi, minima sociaux, pass culture. 

En français et en kinyarwanda, surtitré 

Programmé et accueilli en commun avec le CDN Besançon Franche-Comté

Regards croisés

Mercredi 27 mars, à l’issue de la représentation, une rencontre avec l’équipe artistique est proposée, sous le regard spécifique d’un chercheur ou d’une chercheuse de l’université de Franche-Comté.
En partenariat avec le service Sciences, arts et culture de l’université de Franche-Comté.