Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / ANTONIONI/ FEMMES ENTRE ELLES
  • Lundi 14 Mars 2016 à 18h30
  • Jeudi 17 Mars 2016 à 18h30
  • Mardi 22 Mars 2016 à 21h00
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

FEMMES ENTRE ELLES

1H44, ITALIE, 1955

AVEC ELEONORA ROSSI DRAGO, GABRIELE FERZETTI

Clelia, une jeune Romaine, quitte «la ville éternelle» pour s’installer à Turin, dans le nord de l’Italie, où elle monte une maison de couture. Ouverte et chaleureuse, elle ne tarde pas à se faire de nouvelles amies. Un jour, l’une d’elles, profondément meurtrie par une déception amoureuse, met fin à ses jours. Son décès va bouleverser ses amies et transformer leurs relations.

Femmes entre elles, l’un des deux films dont Antonioni n’a pas conçu le sujet, nous en apprend plus sur son auteur que Chronique d’un amour ou Le Cri qu’il a signés intégralement! C’est que la mise en scène investit toutes les significations du film. Antonioni peint un certain monde, mais c’est la mise en scène qui fait que cette peinture est aussi une critique, ce constat, une vision du monde. Tous les éléments de la mise en scène concourent à la perfection. On sent constamment qu’ici Antonioni résout quelque chose, qu’il a trouvé, grâce à ce film, le lieu secret d’où le monde lui apparaît selon un certain ordre. Au comment de la technique répond, au quart de ton près, le comment d’un homme qui regarde. Dans la relation qui unit ces deux comment réside le secret d’un art.
Antonioni d’hier et de demain par André S. Labarthe - Cahiers du Cinéma