Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Poursuivre.../ Tempête
  • Jeudi 2 Février à 9h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
Audiodescription par Juliette Soulat / sur réservation

Tempête

SAMUEL COLLARDEY - 1H30, FRANCE, 2016

À 36 ans, Dom est marin pêcheur en haute mer. En dépit de ses longues absences, il a la garde de ses deux enfants. Dom fait tout pour être un père à la hauteur. Mailys et Mattéo n’en sont pas moins deux adolescents qui font leurs propres expériences. L’une d’elles, malheureuse, va forcer Dom à faire un choix entre son métier au grand large et sa vie de famille.

Dans ce film de fiction, Dominique Leborne joue Dominique Leborne, marin pêcheur aux Sables-d’Olonne, avec un charisme et un naturel stupéfiants qui rappellent l’énergie électrique et râpeuse des acteurs chez Maurice Pialat. Entre Ken Loach et les frères Dardenne, Samuel Collardey, le réalisateur, appartient à cette lignée de cinéastes qui collent au réel. Dominique Leborne tire le diable par la queue, cherche à s’arracher aux pièges de l’existence, tente de trouver des solutions mais son absence au large creuse le fossé qu’il s’efforce de combler. De la noirceur très contemporaine et du roulis incessant de cette condition ouvrière engluée dans une forme de dénuement, condamnée à se débrouiller avec les moyens du bord, Samuel Collardey réalise une œuvre lumineuse. En la suivant de près, en l’observant, il rend une forme de noblesse à cette classe sociale, reléguée loin des radars de la conscience collective, souvent décrétée inexistante, qui se bat au jour le jour pour subsister. Une profondeur sans mots, une dignité face aux avanies, une résistance aux épreuves qui passe par de menus plaisirs. Sur grand écran, il montre l’humble grandeur de ces héros du quotidien qui affrontent debout les coups de tabac de l’existence.

Jean-Claude Raspiengeas, La Croix