Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Agnès Varda/ SANS TOIT NI LOI
  • Vendredi 6 Janvier à 20h30
  • Lundi 16 Janvier à 15h00
  • Lundi 16 Janvier à 18h30
  • Mardi 17 Janvier à 15h00
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
+ présentation filmée d'Agnès Varda vendredi 6 & lundi 16 (18h30)

SANS TOIT NI LOI

1H45, FRANCE, 1985

AVEC SANDRINE BONNAIRE, MACHA MÉRIL, STÉPHANE FREISS, YOLANDE MOREAU

Une jeune fille errante est trouvée morte de froid : c’est un fait d’hiver. Était-ce une mort naturelle? C’est une question de gendarme ou de sociologue. Que pouvait-on savoir d’elle et comment ont réagi ceux qui ont croisé sa route ? C’est le sujet de Sans toit ni loi.

Sur un monticule, pas loin de Montpellier, deux cyprès m’intriguent depuis très longtemps. J‘imagine un film : Mona trouvera refuge dans une serre proche de ce tumulus et mourra dans un fossé. Les deux cyprès la veilleront. C’est sur des images précises et non rationnelles que se bâtit un scénario. (...) C‘est « Mona marchant », belle et rebelle, qui est le sujet et la ligne du film. On ne saisirait que des bribes d’informations sur elle. Sur ces bases de structure qui n’enlèvent rien à l’aventure du tournage, il fallait faire passer de l’émotion et garder, en parallèle, l‘énergie de Mona et celle du film. Pour Mona, ma chance a été d’avoir une Sandrine Bonnaire surdouée.
Agnès Varda