Les deux scènes

Les deux scènes
  • Mardi 18 Juillet à 20h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

Patients

GRAND CORPS MALADE & MEHDI IDIR - 1H50, 2017

AVEC PABLO PAULY, SOUFIANE GUERRAB, MOUSSA MANSALY

Se laver, s’habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s’engueuler, se séduire mais surtout trouver l’énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l’histoire d’une renaissance, d’un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

Ça pourrait être larmoyant, sordide, encombré de diagnostics médicaux à vocation pédagogique comme on en trouve dans tous les mauvais films d’hôpitaux, bourré d’aphorismes pénibles sur le sens de l’existence et l’importance de la fraternité humaine. C’est le contraire.
Avec son jeu très physique et son œil malin, Pablo Pauly, dans le rôle principal, est une révélation ; et autour de lui gravite un casting irrésistible. Patients surmonte grâce à eux tous les pièges avec une énergie, une délicatesse et une drôlerie assez miraculeuses. Sa force, c’est de montrer, sans complaisance, dans ce qu’ils ont d’indispensables et d’exaspérants, les gestes mille fois répétés des patients et du personnel soignant. Rythmé, concret, incarné de bout en bout, Patients n’est pas qu’un beau film sur la manière dont on apprend, ou pas, à être handicapé. C’est aussi une impeccable leçon de douleur et d’humour.
Grégoire Leménager, Le Nouvel Obs