Les deux scènes

Les deux scènes
Spectacles / Uncanny Valley (La Vallée de l'étrange)
  • Mercredi 12 Février 2020 à 14h30
  • Jeudi 13 Février 2020 à 14h30
  • Vendredi 14 Février 2020 à 20h00
  • Samedi 15 Février 2020 à 17h00
  • Samedi 15 Février 2020 à 19h00
  • Dimanche 16 Février 2020 à 15h00
  • Dimanche 16 Février 2020 à 17h00
  • Lundi 17 Février 2020 à 19h00
  • Mardi 18 Février 2020 à 20h00
  • Mercredi 19 Février 2020 à 19h00
  • Jeudi 20 Février 2020 à 20h00
  • Vendredi 21 Février 2020 à 20h00
  • Samedi 22 Février 2020 à 17h00
  • Samedi 22 Février 2020 à 19h00
  • Dimanche 23 Février 2020 à 15h00
  • Dimanche 23 Février 2020 à 17h00
  • Lundi 24 Février 2020 à 19h00
  • Mardi 25 Février 2020 à 20h00
  • Mercredi 26 Février 2020 à 19h00
  • Jeudi 27 Février 2020 à 20h00
  • À l'Espace
  • Tarif II

Uncanny Valley (La Vallée de l'étrange)

Stefan Kaegi – Rimini Protokoll / Thomas Melle – Münchner Kammerspiele

Coproduction Les 2 Scènes pour la version française

dans le cadre du projet LaB e23

La « vallée de l’étrange » est, selon le roboticien Masahiro Mori, cette sensation de malaise qui nous envahit lorsqu’un robot atteint un certain degré de ressemblance avec l'homme. Stefan Kaegi, de la compagnie berlinoise Rimini Protokoll, accueillie en 2018 avec Remote Besançon, a collaboré avec l’auteur Thomas Melle et a fait réaliser un robot « plus vrai que nature » du romancier. Sur scène, le sosie mécanique se substitue à l’original humain. Que devient l’original lorsque la réplique artificielle prend le dessus ? Sommes-nous capables en tant que spectateurs de ressentir la même empathie pour la machine que pour l’être humain ? Uncanny Valley sonde la frontière de plus en plus ténue qui sépare ces deux entités. Une forme aussi inquiétante que passionnante.

Miniconférence
Quand les robots nous ressemblent trop, nous éprouvons un léger malaise... Pourquoi cette sensation et pourquoi fabriquer des robots humanoïdes ?
samedi 1er février à 15h – La Fabrikà
entrée libre – en partenariat avec le service Sciences, arts et culture de l’université de Franche-Comté

1h environ / À partir de 15 ans

Texte, conception, direction : Stefan Kaegi / Texte, corps, voix : Thomas Melle / Scénographie : Eva-Maria Bauer / Animation robot : Chiscreatures Filmeffects GmbH / Réalisation de la tête en silicone : Tommy Opatz / Dramaturgie : Martin Valdés-Stauber / Vidéo : Mikko Gaestel / Musique : Nicolas Neecke / Surtitrage : Babel Subtitling

Production : Münchner Kammerspiele / Coproduction : Berliner Festspiele – Immersion, donaufestival - Krems ; Feodor Elutine ; FOG Triennale Milano Performing Arts ; Temporada Alta, Festival de Tador de Catalunya ; SPRING Performing Arts Festival / Droits : Rowohlt Theater Verlag ; Reinbek bei Hamburg / Soutien : Goethe Institut / Soutien création version française : Le Lieu unique, Nantes ; Bonlieu scène nationale Annecy, Les 2 Scènes, Scène nationale Besançon ; Parc de la Villette, Paris / Ce spectacle s’inscrit dans le cadre du projet LaB E23, conçu comme un projet pilote, qui est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’un soutien financier du Fonds européen de développement régional (Feder) de 566 324,20€. ©Gabriela Neeb