Les deux scènes

Les deux scènes
lycéens et apprentis au cinéma / La nuit du chasseur
  • Janvier - Mars

La nuit du chasseur

Charles Laughton - Etats-Unis - 1955 - 1h33

The night of the hunter (titre original)

Juste avant d’être arrêté puis condamné à mort Ben Harper confie à son jeune fils John le montant d’un hold up. Après son exécution, son co-détenu, Harry Powell, qui a deviné son secret est libéré. Il séduit la veuve, l’épouse puis la fait disparaître. John qui a senti la dangerosité de son beau-père, faux pasteur, psychopathe et criminel, s’enfuit avec sa petite soeur Pearl. Les enfants seront sauvés par une accueillante et courageuse vieille dame, Rachel qui démasque et fait arrêter Powell.

  • "De Duras à Daney, ils sont une poignée de passeurs à s'être exaltés sur ce film, météore secret avant la reconnaissance offi­cielle. Soutenu au scénario par l'écrivain et critique James Agee, à la lumière par Stanley Cortez, l'acteur Charles Laughton signait là son unique réalisation, pépite scintillante au noir et blanc soyeux qui renferme la peur et le courage de deux orphelins seuls au monde. Traqués par un prédicateur criminel, fou d'argent et de haine (immense Mitchum), John le blondinet et sa petite soeur poupine, Pearl, s'enfuient comme dans les contes de notre enfance. Rivière sinueuse et magique, voûte étoilée, bestiaire étrange... Polar, western, fable, ballade (un negro spiritual en leitmotiv), farce (Harry Powell est aussi un méchant ridicule), le film embrasse les genres, les paysages (ville, village, campagne) et les âges. Il semble même, l'instant incongru d'une communion dans le chant, rapprocher l'ogre de la grand-mère charitable (merveilleuse Lilian Gish). Secours et danger, amour et haine, vie et mort, enfance et vieillesse : c'est en reliant tous ces thèmes que le film rejoint les plus grands contes." Jacques Morice, Télérama. 

Ressources

 

  • "Je déteste les vieux films en noir et blanc !!!" Pas facile, parfois, pour les élèves, de se plonger dans un film en noir et blanc... Pour aborder le sujet avant la séance et désamorcer les difficultés, voir le dossier qui lui est consacré sur le site Le Fil des Images.  Voir aussi cette vidéo de trois minutes du critique Laurent Delmas "Cinéma et noir et blanc".  

Interventions 

  • intervention de présentation des films (en classe) : durant une heure, en début d'année scolaire, les 3 films que la classe verra sont présentés aux élèves (projections d'extraits, d'images, genèse des films ou mise en contexte dans l'histoire du cinéma, approche esthétique ou culturelle...). Cette intervention permet d'expliquer les choix de programmation, le cadre du dispositif, d'aborder certaines difficultés (version originale sous titrée, noir et blanc, ...). 
  • animation autour de la séance de La Nuit du chasseur (en salle de cinéma) : présentation du film, durant une dizaine de minutes, avant la séance du film. Cette dernière peut être aussi suivie d'un échange avec les élèves (d'une trentaine de minutes). 
  • intervention sur La Nuit du chasseur (en classe) : durant deux heures, après que les élèves aient vu le film. 
  • Des propositions plus précises seront faites dans les lettres d'informations, mais vous pouvez nous contacter à tout moment (ou presque...!) pour mettre en place une animation ou une intervention.