Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Ernst Lubitsch, doux-amer/ TO BE OR NOT TO BE (JEUX DANGEREUX)
  • Mardi 3 Décembre à 20h00
  • Vendredi 6 Décembre à 18h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
SUIVI D’UNE ANALYSE PAR JEAN-FRANÇOIS BUIRÉ, critique, MARDI 3 DÉCEMBRE

TO BE OR NOT TO BE (JEUX DANGEREUX)

1H40, ÉTATS-UNIS, 1942

AVEC CAROLE LOMBARD, JACK BENNY, ROBERT STACK

Alors que l’armée allemande a envahi la Pologne, une troupe d’acteurs polonais se trouve engagée dans de périlleuses actions de résistance, où leur savoir-faire de ­comédiens est leur meilleure arme.

Réalisé en 1942, To Be Or Not To Be reste l’une des comédies les plus célèbres de Lubitsch, malgré des débuts difficiles. À l’époque de sa ­sortie, juste après la mort de Carole Lombard et quelques mois après l’attaque de Pearl Harbor, peu de critiques apprécient de voir une comédie ayant l’invasion de la Pologne en toile de fond. Mais si To Be Or Not To Be est aujourd’hui devenu l’une des références de la comédie hollywoodienne, c’est en partie grâce à la manière dont Lubitsch mêle le tragique au burlesque, la légèreté à la gravité, l’illusion au réalisme. Tout à la fois comédie de mœurs et critique implacable du régime nazi, To Be Or Not To Be est également un formidable portrait, émouvant et ironique, de la scène et des acteurs.
Julie Garet pour Lycéens et apprentis au cinéma