Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Les rencontres du CCPPO/ THE ACT OF KILLING
  • Jeudi 19 Janvier à 18h30
  • Vendredi 20 Janvier à 20h45
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

THE ACT OF KILLING

JOSHUA OPPENHEIMER CO-RÉALISÉ PAR CHRISTINE CYNN & ANONYME

2H, DANEMARK, NORVÈGE, GRANDE-BRETAGNE, 2013

Lorsque Joshua Oppenheimer se rend en Indonésie pour réaliser un documentaire sur le massacre de plus d’un million d’opposants politiques en 1965, il n’imagine pas que, 45 ans après les faits, les survivants terrorisés hésiteraient à s’exprimer. Les bourreaux, eux, protégés par un pouvoir corrompu, s’épanchent librement et proposent même de rejouer les scènes d’exactions qu’ils ont commises. Joshua Oppenheimer s’empare de cette proposition dans un exercice de cinéma vérité inédit où les bourreaux revivent fièrement leurs crimes devant la caméra, en célébrant avec entrain leur rôle dans cette tuerie de masse. « Comme si Hitler et ses complices avaient survécu, puis se seraient réunis pour reconstituer leurs scènes favorites de l’Holocauste devant une caméra », affirme le journaliste Brian D. Johnson. Une plongée vertigineuse dans les abysses de l’inhumanité, une réflexion saisissante sur l’acte de tuer.

Comme tous les grands documentaires, The Act of Killing nous oblige à regarder la réalité d’un autre angle. Cela commence par une scène de rêve idyllique, comme une tentative des criminels pour recréer les horreurs qu’ils ont perpétrées, puis quelque chose d’incroyable se produit. Le rêve se dissout d’abord en cauchemar avant de basculer dans l’amère réalité. Un film incroyable et impressionnant.
Errol Morris