Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Cinéma & Poésie/ Serge Pey & la boîte aux lettres du cimetière
  • Jeudi 14 Juin à 18h00
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
suivi d'un débat

Serge Pey & la boîte aux lettres du cimetière

FRANCIS FOURCOU - 1H25, FRANCE, 2018

Avec Serge Pey, la poésie est debout, la poésie est le pain des pauvres... Avec lui, la poésie tape du pied et marche... et nous la suivons sa marche de la poésie, de Toulouse jusqu’à la tombe du poète Antonio Machado, à Collioure. Nous parcourons les chemins de sa mémoire, jusqu’à cette tombe munie d’une boîte aux lettres qui recueille les messages d’espoir, ceux que seuls les poètes peuvent ouvrir.

Serge Pey, homme extraordinaire et poète mondialement reconnu, enseigne également la poésie contemporaine au Centre d’initiatives artistiques de l’Université de Toulouse-Le Mirail. Avec Los Afiladores – les aiguiseurs de couteaux –, il met en œuvre la poésie d’action-flamenco. Créateur de situations, il rédige ses textes sur des bâtons avec lesquels il réalise ses scansions, ses performances et les rituels de ses poèmes d’action. Le travail de Serge Pey se définit comme une articulation entre écriture et oralité. Se déclarant lui-même comme un héritier des poésies du monde, il ouvre des passages dans les poésies traditionnelles des peuples sans écriture ou dans la poésie médiévale. Il est un des représentants déterminants de la poésie d’action et de la présence du poème au sein de la performance.

Son art singulier mêle à la fois certains aspects du happening, de la poésie sonore, de l’installation, de l’art-action... Connu par l’utilisation du bâton de pluie qu’il introduisit en Europe, ses scansions chamaniques, le rythme de ses pieds qui accompagnent son dire halluciné, il déplace le poème hors du livre jusqu’à ses plus ultimes conséquences. Indissociable de son combat pour la libération de l’humanité, son chemin de poète l’a mené à partager les luttes des peuples du monde. Il a reçu le Grand prix de poésie de la Société des Gens de Lettres et le Prix Apollinaire en 2017. Aline Pailler, Jusqu’à la lune et retour, France Culture

SUIVI D'UN DÉBAT

animé par Élodie Bouygues et Jacques Moulin, Poètes du Jeudi