Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Cinémas d'Amérique Latine/ LES OISEAUX DE PASSAGE
  • Lundi 25 Novembre à 16h00
  • Mardi 26 Novembre à 20h30
  • Vendredi 29 Novembre à 10h00
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

LES OISEAUX DE PASSAGE

CIRO GUERRA, CRISTINA GALLEGO – 2H05, COLOMBIE, 2019

AVEC JOSÉ ACOSTA, Carmiña Martínez, JHON NARVÁeZ

Dans les années 1970, en Colombie, une famille d’indigènes wayuu se retrouve au cœur de la vente florissante de marijuana à la jeunesse américaine. Quand l’honneur des familles tente de résister à l’avidité des hommes, la guerre des clans devient inévitable et met en péril leurs vies, leur culture et leurs traditions ancestrales. C’est la naissance des cartels de la drogue.

Trois ans après L’Étreinte du serpent, le cinéaste colombien Ciro Guerra revient avec un quatrième long métrage, cosigné avec son épouse et productrice Cristina Gallego. Ils prennent le parti culotté de retracer la naissance et le développement d’un empire de narcotrafiquants, en l’enracinant dans les mythes et les structures claniques des tribus wayuu. Commencé comme une fiction anthropologique en dialecte indigène, le film s’érige peu à peu en une sorte de Scarface colombien. Deux logiques apparaissent alors à l’œuvre et s’affrontent. C’est un film habité mais jusqu’au bout scindé entre sa spécificité locale et le genre exogène dont il se drape, entre la réalité et l’imaginaire, entre la Colombie des indigènes et l’Amérique du film de gangsters. Cerné par le surnaturel, la magie, les visions, le film impressionne dans les moments où il se laisse posséder par leurs puissances. Alors, le talent de Gallego et Guerra éclate, vibrant d’une énergie rituelle qui semble venir de la nuit des temps.
Mathieu Macheret, Le Monde