Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Pedro Almodóvar/ LA FLEUR DE MON SECRET
  • Samedi 5 Octobre à 20h15
  • Mardi 8 Octobre à 16h30
  • Vendredi 11 Octobre à 14h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

LA FLEUR DE MON SECRET

1H42, ESPAGNE, 1995

AVEC MARISA PAREDES, JUAN ECHANOVE, IMANOL ARIAS

Leo est malheureuse. Non seulement son couple fout le camp, mais elle n’a plus d’inspiration (car Leo se cache sous le pseudo d’Amanda Gris, romancière à l'eau de rose et à succès). Le hasard va mettre un journaliste sur son chemin…

Avec Kika (1993), Almodovar s’attaquait à un film-collage qui plongeait dans le trafic des émotions lancé par la télé-réalité naissante. Mais cette fantaisie très ambitieuse n'a pas pris la dimension radicale et novatrice qu’il avait en tête. Pour surmonter l’épreuve que représente ce film en partie avorté, le cinéaste change son fusil d’épaule et fait de la musique de chambre. Il va vers l’intime en abandonnant tous les artifices, comme son héroïne, une femme écrivain qui veut arrêter d’écrire des romans à l’eau de rose pour pouvoir dire enfin la vérité des sentiments, noirs et douloureux. Almodovar lui-même a soif de vérité : il filme alors l’Espagne d’où il vient, celle des villages, des champs, des femmes qui font de la broderie à l’ombre d’un patio. Dans La Fleur de mon secret, tout est frappé du saut d’une authenticité vitale. Et pour accompagner cette histoire d’un retour à soi-même, une collaboration nouvelle se noue, avec le plus sensible des musiciens : Alberto Iglesias. Et c’est tellement beau que ça dure toujours.
Frédéric Strauss, Télérama