Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Cinémas d'Amérique Latine/ Femmes du chaos vénézuélien
  • Jeudi 29 Novembre à 14h00
  • Vendredi 30 Novembre à 20h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
Suivi d'un débat avec la réalisatrice, animé par Judith Migeot-Alvarado, vendredi 30

Femmes du chaos vénézuélien

MARGARITA CADENAS - 1H23, FRANCE, 2018

Cinq femmes de classes sociales et de ­générations différentes dressent le portrait d’une société en perdition et nous permettent de prendre le pouls d’une population en détresse, de représenter une sorte de baromètre de la situation du Vénézuela. Filmées dans leur quotidien, elles témoignent de leur détresse face à une situation intenable : celle de la pénurie alimentaire, du manque de moyens médicaux et sociaux, de la violence et de la criminalité grimpantes d’un pays qui fut un eldorado économique et qu’elles ne reconnaissent plus. La caméra capte avec douceur et sensibilité les mots hachés, les longs silences et les visages anxieux.

Ce documentaire est sans commentaire, car la parole des cinq femmes que nous rencontrons grâce à la réalisatrice, Margarita Cadenas, suffit. Elles vivent dans le Vénézuela du président Nicolas Maduro, héritier désigné parHugo Chávez. Elles racontent leur vie au jour le jour. Comment au Vénézuela se laver, se nourrir, se déplacer, travailler sont devenus des défis. Cinq héroïnes du quotidien qui se débattent dans un pays qui a sombré dans une crise économique, sociale, et politique sans précédent sur le continent sud-américain, un pays qui dispose des premières réserves de pétrole du monde.
Kim est infirmière, Maria community manager, Eva au chômage, Luisa commissaire de police, Olga est serveuse. Ces témoignages montrent aussi que la classe moyenne connaît désormais les difficultés des plus pauvres. Le Vénézuela est en chute libre et personne ne sait comment et qui peut arrêter cette chute. En attendant, c’est tout un peuple qui souffre, tout un peuple qui meurt à petit feu.
Patrick Bèle, Le Figaro

Icône PDF Dossier de presse du film