Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / ANTONIONI/ LE DÉSERT ROUGE
  • Mardi 15 Mars 2016 à 18h30
  • Mercredi 16 Mars 2016 à 21h00
  • Vendredi 25 Mars 2016 à 18h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
PRÉSENTATION DU FILM PAR TERESA SOLIS MERCREDI 16 MARS

LE DÉSERT ROUGE

1H55, FRANCE, ITALIE, 1964

AVEC RICHARD HARRIS, MONICA VITTI, CARLO CHIONETTI

Une femme dépressive et insatisfaite a une aventure avec un collègue de son mari, ingénieur dans une usine.

Tourné en automne 1963 dans le port industriel de Ravenne, Le Désert rouge est le premier film en couleurs d’Antonioni. Avec ce film, le cinéaste passe du cinéma architectural de la trilogie moderne à un cinéma pictural à venir. Le peintre matiériste Alberto Burri témoigne dans les mêmes années de cette destruction du monde matériel du fait de l’indifférence humaine à l’ère de la surproduction industrielle. La région de Ravenne est allégoriquement choisie pour décrire l’Italie entière ainsi que la crise sociale, idéologique et écologique qui la menace et entame son idéalité humaniste héritée de la Renaissance. Si Monica Vitti illumine ces années 1960, elle ne protège plus Antonioni contre les tentations du désenchantement, du renoncement sinon du désespoir. La dépression engloutit le personnage de Giuliana, prise entre un passé idéalisé et un présent inquiété par les valeurs et les agressions de l’époque industrielle. Une crise en cache d’autres: Le Désert rouge est le cadre au sein duquel le couple que forme le cinéaste avec celle qui l’inspira se rompt.
Dominique Païni