Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Cinéma & Poésie/ L’Atalante
  • Jeudi 14 Mars 2013 à 21h00
  • Vendredi 15 Mars 2013 à 18h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

L’Atalante

Jean Vigo – 1h29, France, 1934

Avec Michel Simon, Dita Parlo, Jean Dasté

Jean et Juliette se marient. Lui est marinier. Elle, n’a jamais quitté sa campagne. La jeune femme qui espérait l’aventure, découvre la vie relativement morne et réglée d’une péniche de fret. À cause d’un séduisant camelot qui l’invite à découvrir les lumières de la grande ville, Juliette quitte la péniche.

Dernier et unique long métrage de Jean Vigo qui mourut quelques jours après la réalisation du film, à l’âge de 29 ans, et ne le vit jamais. L’Atalante, œuvre poétique et emprunte de surréalisme est issue d’un travail rigoureux et perfectionniste qui a germé dans la tête d’un véritable cinéaste.

Non content d’innover, en terme de techniques de narration notamment, il avait un talent de visionnaire, au sens premier du terme et tenté d’imprimer sur la pellicule une certaine idée du cinéma, un plaidoyer pour un «cinéma social et vivant» qui provoque l’intérêt. Dès son premier film, le documentaire À propos de Nice, tout était déjà dit, il suffisait de le prouver. En deux films et deux courts métrages, la démonstration est éclatante et sans appel.